Naissance du nouveau pavillon

Dernière mise à jour : 6 sept. 2021



Le navire-école Zenobe Gramme et les remorqueurs portuaires de la marine Mier, Wesp et Zeemeeuw ont changé officiellement de pavillon lors d’une cérémonie qui s’est tenue à la base navale de Zeebruges le 28 mai dernier. Ils sont les quatre premiers navires à arborer le pavillon des navires auxiliaires de la Marine.


Avec ce nouveau pavillon, les navires auxiliaires de la Marine ne sont plus à proprement parler des navires de guerre, mais ils bénéficient toujours de leur immunité souveraine tant en haute mer que dans la mer territoriale et les eaux intérieures. Ils sont détenus, exploités ou affrétés uniquement par le Ministère de la Défense pour un service gouvernemental sans but commercial.


La naissance de ce nouveau pavillon remonte à octobre 2018, quand la Marine cherchait une manière d’embarquer des membres d’équipage civils pour certaines missions, ce que le pavillon actuel de la Marine ne permet pas. Le pavillon des navires auxiliaires de la Marine donne la possibilité au Ministère d’affréter des navires avec un équipage civil, militaire ou mixte ce qui confère à la Marine une grande flexibilité.


Le concept des navires auxiliaires de la Marine s’inspire du statut des navires britanniques de la « Royal Fleet Auxiliary », la RFA, par lequel la Royal Navy déploie depuis 100 ans déjà des navires similaires en appui d’autres navires exécutant des missions de combat sur toutes les mers du monde. Ces navires de la flotte auxiliaire britannique sont placés sous le commandement d’un capitaine civil. Les membres d’équipages sont également civils. Mais ils doivent tous faire partie de la Royal Navy Reserve. Ainsi, en cas de guerre, ou lorsqu’ils sont déployés dans le cadre d’un conflit armé, ils sont déployés en tant que réservistes.


Text: TBN - © Charles Colot

Photos: TBN - © Jorn Urbain

3 vues

Posts récents

Voir tout